DONATION DE SON VIVANT - COMBIEN ET À QUI ?

DONATION DE SON VIVANT Voilà une question qui préoccupe de nombreux parents et grands-parents, combien peut-on donner, à qui et selon quelle régularité ? En cas de décès, le patrimoine entre dans le cadre de la succession, il va être fiscalisé à diverses hauteurs, selon le lien de parenté. Il est possible d’opérer des donations de son vivant à ses proches, cela peut être fait tous les 15 ans. Ainsi, les enfants pourront recevoir 100 000 € de leur père, mais également 100 000 € de leur mère et ce en totale exonération de droit de donation. Pour les Petits enfants, c’est 31 865 euros. Pour le conjoint marié ou pacsé ce sera 80 724 euros. Ces règles concernant les donations intra familiale permettent d’assouplir la fiscalité de la succession. Il faut cependant opérer la donation avant l’âge de 80 ans, article 790 g du code général des impôts. Le cabinet AMAS SCHENONE saura vous conseiller pour envisager sereinement la transmission de votre patrimoine à vos proches.

Par Michel_Amas le Oct. 5, 2018.